Actualités

Si vous entamez une rééducation à la suite d’une chirurgie du cancer du sein, le service de rééducation vous a peut-être remis un livret de conseils ou d’exercices à suivre en complément de la rééducation de votre masseur kinésithérapeute.

Voici quelques exercices qui peuvent vous être proposés. Vous devez, selon les conseils de votre masseur kinésithérapeute, les réaliser deux à trois fois par jour en dehors des séances de rééducation.

Ces exercices se réalisent à votre convenance debout ou assis sur un tabouret. Il est conseillé de porter des vêtements confortables et de respirer régulièrement lors de chaque exercice.

POUR LES TENSIONS ÉVENTUELLES DE LA NUQUE ET DES ÉPAULES
Réalisez les mouvements suivants en comptant lentement 3 ou 4 secondes pour chacun d’eux :

  • Fléchissez la tête vers le bas (comptez 4 secondes) puis vers le haut (4 sec). Revenez en position normale (4 sec) ;
  • Tournez la tête vers la gauche (comptez 4 secondes), progressivement au maximum, sans provoquer de douleur, puis tournez lentement la tête vers la droite (4 sec), également au maximum sans douleur et revenez tranquillement en position de départ.

POUR ÉVITER LES DOULEURS AU PLI DU COUDE ET LES MAUVAISES POSITIONS DITES « ANTALGIQUES »
Tendez lentement le bras du côté opéré le long du corps, puis pliez votre coude et étendez-le à nouveau au maximum. Répétez 2 à 3 fois

POUR VOS ÉPAULES
Effectuez les mouvements suivants lentement sans charge, de façon symétrique, de 5 à 10 fois selon votre envie et votre état de fatigue. Il est parfois préférable d’être devant un miroir pour vérifier la symétrie des exercices.
Vous pouvez vérifier la différence de souplesse de vos épaules et en apprécier la progression, en vous installant devant un miroir et en levant les deux bras vers le plafond.

  • Le haussement des épaules : levez les deux épaules vers le plafond en inspirant puis abaissez-les lentement en soufflant.
  • L’enroulement des épaules : serrez d’abord les épaules en arrière, en inspirant, puis projetez-les en avant en soufflant
  • La flexion-extension de l’épaule : placez votre main sur l’épaule du même côté, avant de lever le coude le plus haut possible en avant en inspirant, puis l’abaisser en soufflant.
  • L’élévation latérale du bras : gardez votre main sur l’épaule puis élevez le coude sur le côté en inspirant et l’abaisser en soufflant.
  • Mouvement fonctionnel : cet exercice associe tous les précédents dans un mouvement global du membre supérieur. Posez successivement votre main sur le genou, sur l’épaule puis sur la nuque et sur le haut de la tête avant de le tendre vers le plafond.

Exercice d’auto posture à réaliser couchée sur le dos pour stabiliser votre dos : les genoux sont pliés pour limiter la cambrure du dos. Les bras sont positionnés le long du corps. Élevez jusqu’à la verticale les deux bras en vous tenant les mains, coudes bien tendus et inspirez.

En fonction de votre souplesse ou des conseils du masseur-kinésithérapeute, continuez ce geste vers le dessus de la tête tant que cela ne provoque pas de douleur, en soufflant le plus longtemps possible. Essayez de maintenir cette position pendant 6 à 10 secondes. Puis, ramenez les bras le long du corps en respirant normalement.

L’objectif à 4 ou 6 semaines est, en étant allongée sur le dos, d’amener votre bras le long de votre tête jusqu’à venir toucher le plan du lit (si cela vous était possible auparavant).